jeudi 12 juillet 2018

"La course au bonheur" (Maggie Lehrman)


L'hékamie est devenue illégale depuis de nombreuses années. Ses pratiquantes, capables de créer pour leurs clients des sorts sur mesure qu'elles insèrent dans de la nourriture, sont désormais obligées de se cacher - et coupées du groupe qui assurait leur stabilité mentale, elles sombrent peu à peu dans la folie. A Cape Cod, pourtant, une vieille hékamiste reste plus que jamais sollicitée par la population locale.

Ari, ballerine de talent qui s'apprête à rejoindre une compagnie new-yorkaise, veut oublier son petit ami récemment décédé. Kay, dont le physique ingrat la condamne à la solitude, veut modifier son apparence et s'attacher des amis de manière à ce qu'ils ne puissent plus la quitter. Win veut se débarrasser de la dépression qui le ronge. Mais la magie a a toujours un prix...

Ne vous fiez pas à son titre un peu mièvre: "La course au bonheur" est un roman jeunesse plutôt noir, dans la lignée de "Nous les menteurs" ou "Les déviants". En s'appuyant sur les points de vue de quatre ados assez peu sympathiques, Maggie Lehrman tisse une histoire complexe faite de mensonges et de manipulations en cascade. Les personnages désirent tous trouver une échappatoire magique à leurs problèmes, sans se préoccuper le moins du monde des conséquences. Bien entendu, la combinaison de leurs égoïsmes respectifs va entraîner une conclusion dramatique.

Je n'ai pas raffolé de la traduction trop littérale à mon goût; pourtant, je n'ai pas pu lâcher le livre avant la fin tant je voulais voir de quelle façon les différents éléments allaient se combiner. J'ai beaucoup aimé aussi le concept de l'hékamie, l'idée que toute amélioration sur un plan donné doit se payer par une diminution dans un autre domaine, sans qu'il soit possible de choisir lequel. Et qu'à cause de cette magie, les protagonistes du roman ne peuvent faire confiance à rien ni à personne, pas même à leurs propres désirs. 

Traduction d'Antoine Pinchot

Merci à Casterman pour cette lecture

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire